Du côté des bénévoles.

L’automne avec ses couleurs est arrivé chez les Potes et la chaleur y est toujours présente!

Un chiffre marque ce mois : 657 heures de bénévolat ont été faites pour le projet de la rue aux enfants depuis la rentrée ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Aurélia, Hervé, Théodore, Carole, Céline, Maïe, Sandrine, Monique, Anne, Fatima, Hindati, Murièle, Gaëlle, Florent, Charlotte, Hendy, Clémence, Athman, Louise, Aurélie, Tony, Maïssa, Francine, Floriane, Jacques, Eugénie, Clémence H., Zaïna, Alain, Marie, Roland, Sarah, Sandrine, Nèle, Blandine, Claire, Morad, Fatima, Olivier, Sandrine M, Florence, Léo, Olivier, Julie, Carine, Bénédicte, Manue, Mohammed, Blandine,Guillaume, Dimitri, Julien, Christophe, Anne France, Caroline … Tous bénévoles pour la Rue en amont, le jour J, en aval.

Merci également à nos bénévoles de l’ombre : nos administrateurs qui continuent de travailler sur les coulisses et les projets du café.

N’hésitez pas à pousser la porte du café! Il y a certainement un projet qui vous intéressera et qui a besoin d’un coup de mains!

Edito du mois de novembre 2018

lL y a des moments où chez les Potes c’est l’effervescence. C’est un joyeux bazar. C’est le cas ces dernières semaines. Tous les salariés, les bénévoles, les usagers petits et grands, les partenaires, sont rassemblés autour d’une idée folle : rendre la rue aux enfants et aux habitants. C’est sûr que ce n’est pas nouveau cette idée. Cela fait 4 ans que chaque année, rue Mirabeau, le message essaie de passer. Le message que nos rues ne doivent pas être que des espaces de stationnement et de trafic, des espaces sales et insécurisants mais plutôt des lieux de vie, de rencontres, de discussions, de jeux… et ce surtout pour les enfants. Mais nous ne sommes pas les seuls à défendre cette idée et ce projet. Un peu partout dans la Région (Lille-Sud, Valenciennes, Arras, Liévin, Baileul, Beauvais, Boulogne…) et en France (Paris, Montpellier, Bordeaux, Nantes, Elboeuf, Strasbourg …) mais aussi ailleurs, notamment en Angleterre, aux Pays-bas …  les Rues aux Enfants se développent.
Chez les Potes, comme dans chacun de ces endroits, nous défendons les droits des enfants, le droit des enfants à exister, grandir et s’épanouir dans nos villes ; mais aussi à en être l’acteur et à améliorer son cadre de vie. La Rue aux enfants c’est une formidable occasion pour eux d’être dans la ville. Mais c’est aussi l’occasion pour chaque habitant de participer à la vie de son quartier et de se réapproprier son environnement. C’est l’occasion pour des voisins de se rencontrer et de discuter ensemble dans la rue. C’est l’occasion pour de nombreuses familles de participer à des activités diverses gratuites. C’est l’occasion de prendre part sans contrepartie, librement, comme on le veut et le peut, sans jugement, à un projet citoyen.
Mais en même temps ce joyeux bazar c’est aussi l’occasion pour des personnes très différentes, qui peut-être n’auraient jamais eu l’occasion de se rencontrer, de discuter, de débattre, de préparer une animation un jeu ensemble, bref de faire ensemble, de rire ensemble…. Parce que cette effervescence chez les Potes, c’est surtout des rires, des sourires, des conversations, des découvertes, des apprentissages, de belles idées, beaucoup de rêves… de la vie 😉
Merci à tous.